/** * wp_body_open hook. * * @since 2.3 */ do_action( 'wp_body_open' ); // phpcs:ignore WordPress.NamingConventions.PrefixAllGlobals.NonPrefixedHooknameFound -- core WP hook. /** * generate_before_header hook. * * @since 0.1 * * @hooked generate_do_skip_to_content_link - 2 * @hooked generate_top_bar - 5 * @hooked generate_add_navigation_before_header - 5 */ do_action( 'generate_before_header' ); /** * generate_header hook. * * @since 1.3.42 * * @hooked generate_construct_header - 10 */ do_action( 'generate_header' ); /** * generate_after_header hook. * * @since 0.1 * * @hooked generate_featured_page_header - 10 */ do_action( 'generate_after_header' ); ?>

Marché : ETF, IPO, ADR….Les termes boursiers les plus recherchés sur Google par les internautes

(BFM Bourse) – CMC Markets a réalisé une étude à partir des recherches effectuées sur Google. ETF arrives en tête, suivi d’IPO et de broker.

Qui n’a jamais “googlé ” un terme financier inconnu? Avec la multiplication des produits et des expressions, notamment sur les forums boursiers, même les investisseurs les plus aguerris ne sont pas pour autant omniscients.

“Il n’est pas surprenant que beaucoup de gens soient déroutés par la terminologie des marchés financiers. En tant que professionnels du marché, nous devons régulièrement nous habituer à de nouveaux acronymes, et de cere ce ce té auxé” , explique Michael Hewson, analyste de marché chez CMC Markets.

CMC Markets a justement tenté d’identifier les termes qui posent le plus d’interrogations pour les internautes français, en se basant sur les recherches Google via l’outil de SEO (“search engine optimization”, optimisation pour les moteurs de recherche) Ahrefs . Voici le classement.

1/ ETF – 103,000 recherches mensuelles moyennes

ETF est un acronyme qui signifie “exchange traded fund” ou fonds indiciel dans la langue de Molière. Il s’agit de fonds cotés qui répliquent la performance d’un indice donné (ou d’un actif particulier comme l’or par exemple) et sont donc plus diversifiés et moins volatiles qu’une action.

2/ IPO – 95,000 recherches per mois

“Initial Public Offering” soit tout simplement une introduction en Bourse, lorsqu’une entreprise non cotée entre sur le marché en vendant des actions.

3/ Broker – 46,000 recherches par mois

Il s’agit du terme anglais pour “courtier”, un individu ou une entreprise qui agit comme intermédiaire entre un investisseur et un marché. “Il facilite les transactions entre les particuliers ou les entreprises et peut fournir aux investisseurs des recherches, des plans d’investissement et des informations sur le marché”, souligne CMC Markets.

4/Arbitrage -23.000 recherches par mois

Un peu plus complexe, un arbitrage est une opération financière qui permet de s’assurer un gain en jouant sur des écarts très temporaires de prix sur un actif donné, via un achat et une vente quasi-simultanée.

“Par exemple, pour les actions, un arbitrage peut avoir lieu lorsqu’une action est cotée sur des places boursières de deux pays différents. En raison de la différence de taux de change pour chaque pays, le prix de l’action varie d’ une place boursière à l’autre”, explique IG.com. “Par conséquent, en vendant une action sur une place boursière et en l’achetant sur une autre, un investisseur peut réaliser un profit immédiat en tirant parti de la différence de prix”, poursuit le courtier.

5/ ADR – 22,000 recherches

ADR est l’acronyme d’ “Americain Deposit Receipts”, ce que l’on traduit par “certificat de dépôt” en bon français. Il s’agit de titres cotés à Wall Street qui permettent d’investir dans des entreprises non américaines. En France, DBV Technologies et TotalEnergies ont par exemple un ADR à New York, en plus de leur cotation directe à la Bourse de Paris.

6/ Bear Market – 11,000 recherches

Le “bear market” est un marché baissier, le mot “bear” faisant référence à l’ours (bear en anglais) car cet animal pour attaquer effectue un coup de griffe, soit un mouvement descendant. Notons que cette explication varie parfois. “On pense que le terme provient des pionniers négociants en peaux d’ours. Comme les commerçants espéraient acheter la fourrure des trappeurs à un prix inférieur à celui auquel ils l’avaient vendue, “march le asé é-socie”” déclin” avance de son côté CMC Markets.

Techniquement un “bear market” survient lorsqu’un indice perd 20% par rapport de son pic le plus récent. Mais il n’y a en réalité pas de définition précise.

7/ Bull Market – 7.600 recherches

L’opposé du “bear market”, le terme “bull” renvoie au taureau dont la charge ascendante pour se défendre fait penser à mouvement de hausse sur le marché. On parle généralement de “bull market” quand un actif ou un marché progresse de 20% par rapport à son dernier plancher. Mais la encore, il n’y a en réalité pas de définition précise.

8/ To the Moon – 4.900 recherches

“Jusqu’à la lune”. Cette expression est très utilisée par les crypto-investisseurs, qui par son emploi espèrent une envolée de la cryptomonnaie en question.

9/ Dividend Yield -3.900 recherches

Il s’agit en anglais du rendement du dividende. Un ratio qui s’obtient en rapportant le dividende par action versé par une entreprise à son cours de Bourse.

10/ Dead Cat Bounce – 3.200 recherches

Ah le “rebond du chat mort”… Ce terme image renvoie à un sursaut temporaire d’une action après une forte chute. “Même un chat mort rebondira s’il tombe d’une grande hauteur”, at-on coutume de dire à Wall Street. “Le rebond du chat mort s’applique désormais à tous les cas où une brève résurgence suit une forte baisse”, explique CMC Markets. Mais évidemment ce rebond n’est que temporaire, avant une nouvelle chute.

Julien Marion – © 2022 BFM Bourse

Leave a Comment