/** * wp_body_open hook. * * @since 2.3 */ do_action( 'wp_body_open' ); // phpcs:ignore WordPress.NamingConventions.PrefixAllGlobals.NonPrefixedHooknameFound -- core WP hook. /** * generate_before_header hook. * * @since 0.1 * * @hooked generate_do_skip_to_content_link - 2 * @hooked generate_top_bar - 5 * @hooked generate_add_navigation_before_header - 5 */ do_action( 'generate_before_header' ); /** * generate_header hook. * * @since 1.3.42 * * @hooked generate_construct_header - 10 */ do_action( 'generate_header' ); /** * generate_after_header hook. * * @since 0.1 * * @hooked generate_featured_page_header - 10 */ do_action( 'generate_after_header' ); ?>

Le price of pass Navigo defrait grimper à 90 euros

The match is similar to each other. Les sénateurs ont pourtant ferraille ce mercredi soir autour des graves difficult financières d’Île-de-France Mobility (IDFM), conjuguées à une degradation dans parisiens transports.

Réclamée à gauche et proposée by le sénateur (LR) Philippe Tabarot, l’augmentation of mobilities verse, a taxe sur la masse salariale des entreprises de plus de 11 salaries, a finalement divisé la major sénatoriale de droite. And the contre l’a importé. This recette supplémentaire of 180 million d’euros aurait pu permettre à Valérie Pécresse (LR), présidente d’IDFM, de limiter la housese du passe Navigo at 80 euros. Mais cette piste semble s’éloigner de plus en plus et c’est désormais an abonnement à 90 euros for this profile.

« Ce que je regrette, c’est qu’on a l’impression que l’Etat est ailleurs »

Le revers est d’autant plus dur pour l’ex-candidate à la president that ce sont les sénateurs de son propre parti qui se sont très largement prononcés contre (116 contre, 28 pour). Y compris des élus de l’Île-de-France, comme Christine Lavarde (LR) or Philippe Pemezec (LR) of Hauts-de-Seine, Daphne Ract-Madoux (LR) of l’Essonne, Philippe Dominati (LR) of Paris. Sans oublier les centristes, avec au premiere chef d’entreux, Hervé Marseille, également maire de Meudon (Hauts-de-Seine), également nombreux à s’opposer à la mesure.

Sur le banc des accuses, le gouvernement. « Ce que je regrette dans tout ça, c’est qu’on a l’impression que l’État est ailleurs », a declaré Roger Karoutchi (LR), qui a vote for et qui souhaite qu’une partie des avances remboursables consenties face au Covid-19 à IDFM se transforment en dotations.

« Gardons-nous des solutions simplistes », averti Gabriel Attal, ministre des Comptes publics et ancien conseiller municipal et député des Hauts-de-Seine, for qui « il n’y a pas de solution magique ». «The discussions vont se pour suivre au niveau de la Première ministre et des ministres», at-il indiqué.

Decision in December

« Dans l’hémicycle, nous étions quasiment tous favors. Si nous avions fait un vote à la main levée, il serait passé, regrette Philippe Tabarot, au telephone, ce jeudi matin. Mais la majorité sénatoriale a sorti le public scrutin pour faire capoter le vote », une arme qui consiste à faire voter also les absents et plutôt utilisé quand le groupe est minoritaire. “Cette fois ils s’en sont servis contre un amendement issu de leur propre parti. That which is not the most elegant », he regretted the ruler of the Alpes-Maritimes.

Abandonnée by the Sénat, the proposal of the house of the mobilité verse ne sera donc pas présentée aux députés. It is your last chance that you will retenue by the gouvernment. Gabriel Attal, French député, s’y étant declaré fermement opposé. La mesure ne devrait donc pas être intégrée à la loi de finances de 2023. «It sont les sénateurs opposés à l’amendement qui seront responsables de l’explosion du prix», accuse Philippe Tabarot.

The montant de la house du passe Navigo devrait être décidé lors du prochain conseil d’administration d’Île-de-France Mobilités, le 7 decembre.

Leave a Comment