/** * wp_body_open hook. * * @since 2.3 */ do_action( 'wp_body_open' ); // phpcs:ignore WordPress.NamingConventions.PrefixAllGlobals.NonPrefixedHooknameFound -- core WP hook. /** * generate_before_header hook. * * @since 0.1 * * @hooked generate_do_skip_to_content_link - 2 * @hooked generate_top_bar - 5 * @hooked generate_add_navigation_before_header - 5 */ do_action( 'generate_before_header' ); /** * generate_header hook. * * @since 1.3.42 * * @hooked generate_construct_header - 10 */ do_action( 'generate_header' ); /** * generate_after_header hook. * * @since 0.1 * * @hooked generate_featured_page_header - 10 */ do_action( 'generate_after_header' ); ?>

Brigitte Henriques, présidente du CNOSF, porte plainte pour diffamation

Brigitte Henriques, présidente du Comité national olympique et sportif français et ancienne vice-présidente de la Fédération française de foot, an annoncé, mercredi soir dans un communiqué, porter plainte pour diffamation contre norvégi média. Ce dernier a publié la semaine dernière une enquête du journaliste Romain Molina qui accused la FFF d’avoir voulu étouffer plusieurs scandales sexuels.

« Il en est désormais ainsi quand des propos ou écrits sont diffamatoires et/ou portent atteinte à mon honneur et à ma considération », explique la présidente du mouvement sportif dans ce communiqué. Lequel precise que « Brigitte Henriques souhaite égallement réaffirmer son engagement profond in lutter contre toute forme d’agression, d’abus ou de discrimination ».

La présidente du comité conclut: « Cet engagement figure depuis 15 mois au rang des priorités de mon plan d’actions à la tête du mouvement sportif français et le demeurera ». Plus tôt dans la journée, l’ancienne footballeuse internationale a écrit à l’ensemble des présidents de fédérations et administrateurs du CNOSF suite à la crise de gouvernance entraînée par la révocation du secrétaire général.

.

Leave a Comment